Les Ecolos de Leuze dévoilent leurs têtes de liste pour 2018 mais pas que...

Publié le vendredi 2 juin 2017

Lors des élections communales de 2018, Ecolo Leuze entend porter le débat sur plusieurs thèmes qui semblent importants pour les leuzois. Ces thèmes ont été choisis sur base de la volonté des citoyens qui composent le groupe mais également sur base des rencontres faites ces dernières années lors des nombreuses activités de rencontre que le groupe a menées sur Leuze.

De ces thèmes, trois sont dévoilés aujourd’hui :

Amélioration du cadre de vie. Ce thème revient comme la préoccupation majeure des leuzois, que ce soit lors des discussions avec eux ou via les formulaires que nous avons collectés, notamment lors des distributions d’arbustes ces dernières années. Notre commune est perçue comme sale et peu attrayante, et de lourdes inquiétudes pèsent quant au maintien de son caractère rural (notamment liées au projet de quartier nouveau et à la constante extension des zonings).

Ecolo propose :
-  de verdir la ville et de repenser les aménagements urbains afin d’en faciliter l’entretien !
-  de (re)lancer le plan « commune maya »
-  de mettre fin au pillage des ressources agricoles en favorisant la rénovation des bâtiments urbains à l’abandon
-  de sensibiliser la population (surtout les plus jeunes !) à la propreté et au respect de l’environnement
-  de mettre en place une réelle politique de réduction des déchets chez les particuliers comme dans la sphère publique Nous nous attendons évidemment à ce que comme en 2012 un lapin blanc sorte d’un chapeau de magicien avec une pancarte « réaménagement de la grand place » autour du cou. Ecolo sera attentif à ce que les usagers (en ce compris les commerçants et les riverains) soient des acteurs et non des victimes de cette nécessaire rénovation.

Mobilité La mobilité est une priorité pour de nombreuses personnes qui souhaitent pouvoir se déplacer en toute sécurité et de façon efficace à Leuze. La mobilité douce notamment puisque beaucoup de leuzois souhaitent abandonner la voiture aussi souvent que possible et laisser leurs enfants circuler en vélo sans crainte. La configuration de notre ville devrait favoriser les navetteurs plutôt que de les décourager avec des problèmes de parking. Les commerces centralisés devraient redevenir attractifs. La situation désastreuse des personnes à mobilité réduite (PMR) doit être prise en compte systématiquement dans tous les aménagements.

Ecolo propose :

-  de créer partout où c’est nécessaire, des pistes cyclables, sentiers, Ravel afin que toute la commune devienne effectivement cyclable.
-  de sécuriser les abords des lieux de vie, grand place, salles de sport, écoles, bibliothèque, en y aménageant la circulation.
-  de réaménager les zones de difficulté des PMR (trottoirs, accès à certains bâtiments,…). La situation de la gare est notamment insupportable sur ce point !

Soutien aux producteurs locaux. Dans notre commune comme ailleurs, le souhait de retour aux produits sains, locaux et favorables à l’environnement est un fait indiscutable. La commune dispose ici de nombreux leviers. Il n’est plus possible aujourd’hui que dans le chef d’un responsable communal le local ne soit pas un réflexe !

Ecolo propose :

-  de soutenir (par la mise à disposition de locaux, la publicité, etc.) les groupes d’achats locaux.
-  de privilégier, dans TOUS les marchés publics de la commune les producteurs locaux, y compris dans les cantines scolaires !
-  de soutenir les initiatives citoyennes de nature à favoriser l’activité économique locale, telles que par exemple le développement d’une monnaie complémentaire.

Au sein même de ces 3 thèmes, ainsi que de ceux qui suivront prochainement, Ecolo entend également défendre trois préoccupations majeures :

la jeunesse et la petite enfance. Les jeunes doivent être une cible prioritaire tant en terme de mobilité (accès cyclables et sécurisés aux écoles, terrains de sport, bibliothèque,…) que d’amélioration du cadre de vie (propreté et tri à l’école, politique de réduction des déchets) et de consommation saine et responsable (cantine 100% produits locaux). Les écoles, les clubs de sport, les lieux d’accueil temps libre, ou les lieux d’accueil de la petite enfance (crèche et accueillant.e.s) sont à ce titre des lieux privilégiés d’intervention.

 La démocratie participative. Nous ne sommes pas des politiciens ! Nous sommes des citoyens qui nous occupons de politique ! Il est temps que les citoyens retrouvent leur place à la table décisionnelle. Dans chacune de nos propositions, nous souhaitons que les citoyens puissent donner leur avis et que celui-ci soit écouté !

Le soutien aux plus précarisés. La précarité gagne du terrain partout en Europe et Leuze n’échappe pas à la spirale. Il est nécessaire que la commune soit au plus près des personnes en difficulté. Nos propositions concrètes seront toujours formulées au travers de ce prisme afin que les avancées soient accessibles à tous. Si une cantine 100% locale voit le jour ce sera SANS surcoût pour les familles ! Les politiques de réduction des déchets doivent également se faire au bénéfice des plus faibles (personnes âgées, familles monoparentale, allocataires sociaux,…).

Ce projet se veut inclusif et tous ceux qui souhaitent y participer, et qui s’inscrivent dans les valeurs portées par le groupe leuzois d’Ecolo, sont les bienvenus aux côtés d’Ingrid et Baptiste, nos têtes de listes, pour le faire grandir et le mener à bien de 2018 à 2024. N’hésitez pas à vous manifester en nous envoyant un mail !

Samuel Batteux, Ingrid Deregnaucourt, Baptiste Leroy Co-présidents de la locale Ecolo de Leuze-en-Hainaut